Clichés de cristal tournant


Ce programme permet de tracer les diagrammes de cristal tournant d'un composé donné. Le contenu de la maille n'étant pas pris en compte, l'intensité des taches n'est pas calculée.
Le programme permet de prendre en compte les extinctions systématiques du composé étudié.
Consulter les tables internationales pour avoir la liste des extinctions du groupe d'espace du composé.

Méthode de détermination du spectre.
1) A partir des valeurs des paramètres directs, on calcule les paramètres réciproques dans le repère international Oxyz (repère tri-orthonormé dont les vecteurs de base sont : 
i = a/|a| , j = a ^ C*/|a ^ C*| , k = C*/|C*|).
2) Acquisition des indices u, v, w de la rangée directe de rotation (paramètre nuvw).
3) Détermination du nombre des strates visibles sur le film et de leurs ordonnées Yi (fonctions de la distance Duvw entre les plans réciproques Duvw = 1/nuvw)  puis calcul de l'angle ψ = ArcTan(Yi/R).
4) Pour chaque strate (d'indice S) balayage de l'espace réciproque par une triple boucle en H, K et L .
5) Sélection des nœuds tels que H.u + K.v + L.w = S, prise en compte des extinctions systématiques, calcul de Nhkl, calcul de dhkl = 1/Nhkl et de θ. (La relation de Bragg : 2.dhkl.sin(θ) = λ donne l'angle de diffraction). A partir de θ et de ψ, on calcule l'angle ζ entre le faisceau incident et la projection du rayon diffracté sur un plan normal à la rangée de rotation. On en déduit l'abscisse Xi de la tache.
6) Affichage du spectre ou de la liste des taches.

Pour le tracé, on suppose que la circonférence de la chambre est égale à 180 mm et que la hauteur utile du film est égale à 125 mm. Le trou central correspond au passage du puits et les deux demi-cercles latéraux au passage du collimateur. Le centre du cliché correspond donc aux petits angles de diffraction.  On effectue avec le cristal des rotations complètes.

 Consulter l'animation pour visualiser le principe de la méthode.


Utilisation :
La liste de gauche permet de choisir l'anticathode utilisée . La valeur de la longueur d'onde est affichée en dessous de cette liste. La dernière position de la liste "Au choix" permet de choisir une valeur arbitraire de la longueur d'onde à utiliser.
La liste de droite permet la sélection des extinctions systématiques du groupe auquel appartient le composé étudié.
Les choix multiples sont possibles mais la cohérence de ceux-ci est du ressort de l'utilisateur.
[CTRL] + Click sur un item => Sélection
[CTRL] + Click sur un item déjà sélectionné => Désélection.
Les zones de texte du bandeau supérieur permettent de saisir les valeurs maxima des indices  et les indices de la rangée de rotation (entiers !) .
Les zones de texte du bandeau inférieur permettent de saisir les paramètres de la maille.
Le bouton [Tracé] permet de dessiner le spectre théorique.
Le bouton [Liste] permet d'afficher la liste des taches (indice de la strate, angle de Bragg, et triplet H, K, L). Pour chaque strate, cette liste est triée selon les angles de Bragg croissants.
La case à cocher [Mult] permet de n'afficher dans la liste qu'une seule raie dans le cas d'un multiplet.

 Table de correspondance des extinctions systématiques et des éléments translatoires.

Réseau A
 K + L = 2n

Réseau B
 H + L = 2n

Réseau C
 H + K = 2n

Réseau I
 H + K + L = 2n

Réseau F
 H, K, L tous pairs ou impairs

 

 

 

Miroir a // (010)
H0L, H = 2n

Miroir a // (001)
HK0, H = 2n

Miroir b // (100)
0KL, K = 2n

Miroir b // (001)
HK0, K = 2n

Miroir c // (100)
0KL, L = 2n

Miroir c // (010)
H0L, L = 2n

Miroir n // (100)
0KL, K + L = 2n

Miroir n // (010)
H0L, H + L = 2n

Miroir n // (001)
HK0, H + K = 2n

Miroir n // (110)
HHL,  L = 2n

Miroir n // (011)
HKK, H = 2n

Miroir n // (101)
HKH, K  = 2n

Miroir d // (100) cubique
0KL, K + L = 4n

Miroir d // (010) cubique
H0L, H + L = 4n

Miroir d // (001) cubique
HK0, H + K = 4n

Miroir d // (110) cubique
HHL,  2H + L = 4n

Miroir d // (011) cubique
HKK,  H + 2K = 4n

Miroir d // (101) cubique
HKH,  2H + K = 4n

Miroir c  (hexagonal)
H-HL,  L = 2n

 

Axe 21 // [100]
 H00, H = 2n

Axe 21 // [010]
 0K0, K = 2n

Axes 21, 42, 63 // [001]
 00L, L = 2n

 

Axes 31, 32, 62 ,64 // [001]
 00L, L = 3n

Axes 41, 43 // [001]
 00L, L = 4n

Axes 61, 65 // [001]
 00L, L = 6n

 Trigonal (Si réseau R)
-H + K + L = 3n

Exemple : Si miroir c // (100) ; les taches d'indices 0, K, L ne peuvent exister que si L est pair.