Assemblage hexagonal compact


L'assemblage hexagonal compact résulte de l'empilage de plans compacts d'atomes identiques selon la séquence ABAB...
Du fait de la symétrie hexagonale des plans compacts, il est possible de décrire cet assemblage avec une maille hexagonale double. Les coordonnées réduites des atomes sont : sites A 0, 0, 0; sites B 1/3, 2/3, 1/3 . Si le rayon des sphères est R, les paramètres de cette maille sont a = b = 2R et c = 4R.(2 / 3)½ . Le rapport c / a vaut donc 1,633
On fait ici l'hypothèse de nuages électroniques parfaitement sphériques.
En fait pour les corps simples ayant cette structure la valeur du rapport c / a diffère legèrement de cette valeur idéale.
(Zn : 1,86; Co : 1,633; Mg = 1.6235; Zr : 1,59 )

Compacité de la structure.
Le volume d'une sphère est 4/3.π.R3 donc la compacité est π / 3.2½ soit 74% .
Cette structure présente des lacunes de deux types : octaèdriques centrées en 2 / 3, 1 / 3, 1 / 4 et tétraèdriques centrées en 1 / 3, 2 / 3, 1 / 4.
Chaque atome possède 12 premiers voisins à la distance 2R. Si on considère les plans de type (00.1), il y en a 6 dans son plan, 3 dans le plan supérieur et 3 dans le plan inférieur.
Contrairement à la structure cubique compact, il n'y a ici qu'une seule direction de compacité qui est l'axe Oz (rangées [00.1])

Utilisation
En mode normal les dimensions des atomes sont réduites pour permettre l'examen de l'ensemble.
Des cases à cocher permettent d'observer les lacunes.
Une case permet d'afficher un numéro sur chaque atome. Les numéros sont arbitraires.
Pour visualiser les plans compacts, on a ajouté aux atomes de la maille des atomes dans des plans de type (111).
Les atomes des différents plans A et B sont coloriés de manières différentes uniquement pour mieux les visualiser.
Pour examiner les premiers voisins orienter l'axe Oz normalement au plan de figure. On doit alors observer les sphères jaunes tangentes..