Tube de Pitot


Pour un gaz, on peut en général négliger les forces de pesanteur devant les forces de pression.
On considère un tube cylindrique de diamètre D percé à son extrémité par une prise de pression totale (A) et percé sur sa périphérie d'une prise de pression statique (B).
Ce tube (dit tube de Pitot) est placé parallèlement aux lignes de courant dans un écoulement permanent uniforme. Si le fluide est un gaz de masse volumique μ, la vitesse d'écoulement est donnée par :

 V = (2(pA − pB) / μ)½.

Pour l'air dans les conditions normales (1013 hPa et 15 °C) μ = 1,25 kg/m3.
Pour mesurer la différence des pressions dp, on utilise un manomètre différentiel à eau.

Montrer que si on exprime dp en millimètres d'eau alors V (m/s) ≈ 4.(dp)½.

Au lieu de placer le tube dans un écoulement, on peut déplacer le tube dans un gaz immobile.

Ce dispositif est toujours utilisé pour déterminer la "vitesse air" des aéronefs. C'est une donnée essentielle pour le pilotage car une vitesse-air insuffisante conduit au décrochage.
Pour des raisons de sécurité, les avions de ligne possèdent en général 4 sondes de Pitot
Les appareils industrielsutilisent des manomètres électroniques et font l'objet de corrections (température, altitude, ...).

La géométrie usuelle d'un tube est telle que les diamètres des prises de pression valent 0,3D et que la prise latérale est située à 6D de l'extrémité.


Utilisation :

Vérifier à partir de la valeur de la dénivellation la valeur de la vitesse.