Je quitte en ce mois de mai 2019 l’IFÉ et l’ENS de Lyon pour rejoindre l’Inspection générale de l’éducation nationale et de la recherche (IGAENR), à laquelle j’ai été nommé le 6 mai dernier. Je reste donc en activité dans le monde éducatif et compte mobiliser les ressources de la recherche en éducation pour nourrir mes travaux à venir au sein de la nouvelle Inspection générale.

Je ne sais pas combien de temps ce blog restera encore actif sur le domaine de l’ENS de Lyon, mais il s’agit donc de mon dernier billet dans ce cadre.

Je m’efforcerai de transférer son contenu ailleurs : pour ceux et celles qui veulent me suivre, merci de surveiller mon compte twitter ou linkedin qui restent ouverts, même si évidemment je serai en activité réduite dans les prochaines semaines.

Merci à toutes et à tous pour l’intérêt que vous avez témoigné à mes productions ces dernières années et à bientôt dans de nouveaux contextes !

J’ai enfin réussi à finaliser et donc publier un dossier de veille sur le thème des pilotes et du pilotage dans l’éducation.

Cela fait plusieurs mois que je voulais donner une suite logique au précédent dossier sur le changement en éducation, sorti en 2016. Hélas, tant les missions assumées pour le compte de la direction de l’IFÉ que les multiples tâches liées à la responsabilité de l’équipe de Veille de l’IFÉ ou les diverses sollicitations sur des sujets variés m’avaient rarement laissé le temps et le calme nécessaires à la confection d’un dossier, temps que j’ai enfin réussi à prendre au forceps en ce début d’année 2019…

Outre le plaisir particulier lié à l’écrit “long”, par opposition aux articles ou aux communications, ce qui m’a intéressé dans ce dossier consistait à faire un lien entre ce qu’on peut dire sur la politique éducative au niveau “macro”, par exemple les grandes tendances du New public management, et sur la gouvernance au niveau “meso”, en particulier en ce qui concerne les cadres supérieurs et intermédiaires, et ce qui se passe au niveau “micro”, quand le pilotage doit se traduire dans des dispositifs ou des activités concrètes qui impliquent l’engagement ou la participation de “pilotes”, permanents ou occasionnels, de terrain.

Je ne suis pas certain d’avoir complètement réussi l’exercice. La littérature scientifique mobilisable sur le sujet est inégale. L’idée de départ est séduisante, quand elle consiste par exemple à faire le lien entre les travaux de Christian Maroy sur la gestion axée sur les résultats, ceux de Xavier Pons sur l’inspection, les analyses d’Hélène Buisson-Fenet et Yves Dutercq sur les cadres éducatifs, les enquêtes sur le leadership de Monica Gather Turler ou encore les recherches de Cynthia Coburn sur les réseaux enseignants. Quand il s’agit de mettre tout cela en articulation de façon cohérence, c’est un autre défi ! J’espère néanmoins avoir donné envie à quelques lecteurs d’aller voir plus loin que leur périmètre de connaissance habituelle, même si l’ensemble est dominé par des travaux attendus de sociologie de l’éducation et de science politique. On ne se refait pas…

Tags: , ,

Nous avons décidé de consacrer notre sixième Entretien Ferdinand Buisson à la question du métier enseignant.

Nous avions initialement intitulé la rencontre-débat qui réunit les contributeurs “entre métier et profession, enseignant : une identité introuvable ?” C’était la tentative de souligner la possible ligne de fracture entre une définition plutôt basée sur la régulation professionnelle (statut, carrière, rémunération, position sociale…) et une plutôt basée sur le rapport à l’enseignement (savoirs didactiques et pédagogiques, gestes professionnels..). Il est vite apparu que cette distinction ne faisait pas sens pour la majorité des acteurs et nous sommes donc revenus à une formulation plus simple.

Le sixième opus des Entretiens Ferdinand Buisson

Outre l’introduction des directeurs de collection (Hélène Buisson-Fenet et moi-même) l’ouvrage présente deux contributions d’universitaires complémentaires, qui permettent de disposer d’une vision large et synthétique de la condition enseignante aujourd’hui, avec d’une part l’approche plutôt statistique et quantitative de Géraldine Farges (IREDU) et d’autre part la synthèse sociologique de Pierre Périer (CREAD). Du côté des praticiens, deux professeures des écoles, Céline Grancher et Frédérique Jarre, viennent témoigner de leur rapport à la fois au métier et à la recherche, dans lequel elles identifient une source importante d’identité et de développement professionnel. Enfin, Alain Beitone, avec la franchise et l’érudition qu’on lui connait, témoigne, à partir de sa position d’ancien enseignant de sciences économiques et sociales, du rapport important à la discipline d’enseignement (voire de référence savante) qui anime de nombreux enseignants du secondaire.

Loin de tout sensationnalisme ou de quelque nostalgie, l’ouvrage permet ainsi une approche lucide de la réalité actuelle du monde enseignant et de quelques uns de ses enjeux éclairés par les recherches.

Le Groupe Interdisciplinaire des Recherche sur la Socialisation, l’Éducation et la Formation (GIRSEF) de l’UC Louvain est un centre de recherche fondé en 1998 dont la réputation a depuis longtemps dépassé les frontières de la Belgique. Lors du lancement de la veille scientifique à l’INRP en 2003, je me rappelle que les cahiers du GIRSEF faisaient déjà partie des incontournables qui nous permettaient de disposer d’une vision précieuse sur les recherches en cours et sur des analyses dont la rigueur et l’inscription internationale étaient manifestes. Il suffit de consulter la liste de ses membres présents et passés pour comprendre la place qu’il occupe dans la recherche en éducation.

C’est dire que j’ai été à la fois enthousiaste et honoré d’être invité à prononcer une conférence (à voir sur You Tube) lors du colloque des 20 ans du GIRSEF en janvier dernier, et de succéder ainsi à la tribune à BenoÎt Galand, Jean-Marie de Deketele ou Christian Maroy, dont les publications figurent parmi les références souvent utilisées dans mes productions.C’est dire que j’ai été à la fois enthousiaste et honoré d’être invité à prononcer une conférence (à voir sur You Tube) lors du colloque des 20 ans du GIRSEF en janvier dernier, et de succéder ainsi à la tribune à BenoÎt Galand, Jean-Marie de Deketele ou Christian Maroy, dont les publications figurent parmi les références souvent utilisées dans mes productions.

Le thème de ce colloque étant les relations entre recherches et pratiques, j’ai proposé un comme thème de mon intervention “la recherche doit-elle fournir des solutions pour la pratique éducative… ou permettre de se poser des questions” ? Le support de la conférence est consultable ici : https://prezi.com/view/LMghSE28UhcvTa0ISK5f/

Je suis amené à intervenir sur des thèmes assez variés et dans des contextes diversifiés tout au long de l’année. Voici les liens vers quelques supports de présentation que j’ai pu utiliser lors de ces moments assez différents et qu’on me réclame assez souvent par la suite.

Les publics pouvaient être aussi bien une poignée d’élèves dans une formation continue que des cadres d’une académie, des formateurs d’ESPE ou des enseignants en formation. Les informations sont en général assez succinctes, car il s’agit bien d’un support et non d’une ressource à consulter comme un document. Les références qui ont conduit à ces présentations sont en général citées au début, ou à retrouver dans la partie bibliographique à la fin, ou encore disséminées dans ce site…

Ceux qui ont assisté à l’une des conférences ou formations remarqueront parfois présentations, des images ou des vidéo manquantes, que je n’ai pas pu ouvrir à la consultation pour des raisons de confidentialité.

Tags: , , , ,

« Older entries