Pierre Borgnat -- page professionnelle. Pour m'envoyer un e-mail : Pierre.Borgnat [at] ens-lyon.fr
Translation under consideration...
Chargé de Recherche 1e classe du CNRS (section 07)
Équipe Sisyphe (Signaux, Systèmes et Physique) du laboratoire de Physique de l'ENS de Lyon.


Parcours professionnel et formation :

Directeur adjoint de l'IXXI (Institut Rhône-Alpes des Systèmes Complexes) depuis 12/2014
Informations sur la page web de l'IXXI 10 avril 2014 : Habilitation à Diriger des Recherches
Sujet « Signaux, réseaux et graphes : analyses non stationnaires ou multi-échelles »
Soutenue à l'ENS de Lyon, section CNU 61.
Jury : Marc Barthelemy, Patrick Flandrin, Matthieu Latapy, Eric Moulines, Jean-Yves Tourneret, Pierre Vandergheynst

2008/10 : promotion CR1 au CNRS

depuis 2004/10 : chercheur CNRS section 07 au laboratoire de physique de l'ÉNS de Lyon, équipe Sisyphe.

2003-2004 : post-doc au laboratoire ISR de l'Instituto Superior Tecnico à Lisbonne (Portugal) dans l'équipe Signal and Image Processing, en collaboration avec Paulo Gonçalves, sous financement d'une bourse de postdoc de l'INRIA pour la mobilité à l'étranger.

2002-2003 : Agrégé Préparateur à l'ÉNS de Lyon, département des sciences de la matière.

22/11/2002 : Thèse de physique en traitement du signal soutenue à l'ÉNS de Lyon,
« Modèles et outils pour les invariances d'échelle brisées : variations sur la transformation de Lamperti et contributions aux modèles statistiques de vortex en turbulence. »
Télécharger la thèse (en français, ps.gz) et des codes de tranformation discrète de Lamperti et de Mellin.

1999-2002 : Thèse de physique et traitement du signal sous la direction de Patrick Flandrin et le co-encadrement scientifique d'Olivier Michel (devenu professeur à l'université de Nice et maintenant Professeur à Grenoble-INP, au GIPSA-lab).
Moniteur à l'université Lyon 1.

1994-1999 : élève de l'École normale supérieure de Lyon au département des sciences de la matière (reçu à l'agrégation de physique en 1997, et au DÉA de physique statistique et phénomènes non linéaires en 1999).



Retour à la page principale.