logo de l'UMPA logo de l'ENS Lyon

Diffusion

Mécanismes plans

Adriane Kaïchouh, Mickaël Kourganoff et moi avons conçu un atelier mathématique destiné à la Maison des Mathématiques et de l'Informatique (MMI) et à l'exposition itinérante MathàLyon. Comme les autres ateliers de MathàLyon, l'objectif est de faire découvrir des mathématiques de façon ludique à des élèves de collège et de lycée (entre autres).

Cet atelier est constitué de tige articulées que l'on peut assembler pour former un additionneur, qui réalise l'addition vectorielle dans le plan, ou un inverseur de Peaucellier-Lipkin, qui permet de réaliser l'inversion par rapport à un cercle. La réalisation pratique est l'oeuvre de l'artiste Pierre Galais.

L'inverseur de Peaucellier-Lipkin permet de transformer un mouvement circulaire en mouvement rectiligne, et réciproquement. On peut en voir un en action ici par exemple.

Voici la notice d'utilisation destinée aux élèves (.pdf,.tex) rédigée par Adriane, la notice destinée aux encadrants (.pdf,.tex) rédigée par Mickaël et quelques preuves (.pdf,.tex) que l'additionneur et l'inverseur font bien ce que l'on attend d'eux. Ces démonstrations n'utilisent, a priori, que des notions abordées au collège et au lycée, mais elles constituent probablement un petit défi pour les élèves.

Enfin, cette archive contient des simulations de divers mécanismes plans, réalisées avec le logiciel Geogebra.

ISSMYS 2012

J'ai participé à l'organisation de l'édition 2012 de l'International Summer School in Mathematics for Young Students (ISSMYS), qui s'est déroulée à Lyon en août 2012. Cette école d'été est organisée tous les ans depuis 2011, en alternance à Lyon et à Brême (elle a été rebaptisée Modern Mathematics en 2013). Elle est destinée aux jeunes mathématiciens (entre 16 et 20 ans) du monde entier, et leur propose de suivre des mini-cours donnés par des mathématiciens prestigieux.

Lors de l'édition 2012, les cours étaient suivis de séances de discussion en plus petits groupes. L'objectif était de favoriser le dialogue entre les participants et avec l'orateur, dans un cadre moins formel. Comme d'autres doctorants et étudiants de master, j'ai encadré plusieurs séances de ce type. Cela s'est révélé assez ardu car nous n'avions pas de connaissances particulières sur les thèmes des cours.